A la recherche d’une nourrice…

a_la_recherche_de_super_nounou

Hé oui l’arrivée de bébé suscite de l’organisation, et pour commencer la recherche d’une nourrice lorsque je vais devoir reprendre le travail (ce qui va me déchirer le cœur, mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin, à ce qu’il parait)…

Pour commencer, je vous conseille de vous renseigner au relais d’assistante maternelle le plus proche de chez vous, qui vous fournira la liste des nounous habitants dans le coin. Aussi, l’enquête de bouches à oreilles donne, si vous avez de la chance, de bonnes pistes ! Malheureusement pour moi la recherche auprès mon de voisinage n’a rien donné, et encore moins mes inscriptions en crèches (temps d’attente un an et demi) : pas sûr que mon employeur soit aussi patient ;-)

Du coup, je me suis rabattue sur les assistantes maternelles à proximité de mon domicile. Une fois les coups de fil passés, les rendez-vous pris, il vous reste le premier entretien de rencontre… Et là, c’est le plus compliqué… Je me suis beaucoup penché sur la question, et j’imagine que comme toutes les mamans, le choix est d’autant plus difficile que c’est pour laisser son bout de choux à une étrangère toute la journée…l’angoisse quoi…

Pour vous aider et partager mon expérience, je vous est donc préparé une petite liste des incontournables questions à poser (et conseils) pour un recrutement de nourrice.

Pour commencer, prévoir une fiche pour chaque nourrice, avec les nom, prénom, adresse, coordonnées, temps de distance (de votre travail ou de votre domicile).

Lorsque vous entrez chez cette personne, vous verrez tout de suite l’état général du logement au niveau de la propreté et du rangement (c’est moyen de mettre un bébé dans un environnement crade et en chantier). Vous sentirez tout de suite su quelqu’un fume à l’intérieur, pour moi c’était un élément éliminatoire, pas question que mon bébé respire la clope ! Aussi, n’hésitez pas à demander si elle possède des animaux. Perso, je n’ai rien contre, à moins de posséder 15 chats dans un 30m2 ou encore une horde de berger allemand dans la maison…

Voici un petit inventaire de questions (bien sur la liste est non exhaustive et peut être modulée selon vos besoins), mais garder bien en tête que le feeling est extrêmement important !

– Depuis combien de temps faîtes-vous ce métier ?

– Votre agrément est pour combien d’enfants ? Combien d’enfant(s) gardez-vous déjà ? de quel(s) âge(s) ?

– Devez-vous sortir de chez vous pour aller chercher des enfants scolarisés ? Pour vous déplacer, utilisez-vous votre voiture ? Faites vous parfois vos courses avec les enfants ou pas du tout ?

– Comment se sont passés (ou se passent) vos contrats ?

– Participez-vous aux activités proposés au relais assistante maternelle?

– Possédez-vous un brevet de secourisme ? (si la personne a passé son agrément récemment, cette formation est obligatoire).

– Quelles sont les activités que vous proposées avec les enfants : loisirs créatifs, sortie au parc, à la bibliothèque, médiathèque ?(bien sur, selon l’âge…). Quels sont les jouets disponibles pour les enfants ?

– Laissez-vous les enfants regarder la télé ?

– Disposez-vous d’une chambre spécialement dédiée aux enfants gardés pour la sieste ?

– Comment grondez-vous les enfants en cas de bêtises ?

– Peut-on vous déposer un enfant malade avec des médicaments et une ordonnance du médecin ?

– Que dois-je vous fournir pour une journée de garde ? (couches, lingettes…)

– Préparez-vous les repas ? si oui, quels sont les « repas types » que vous préparés ?

– Combien de semaines de congés prenez-vous par an ? Avez-vous déjà des dates fixées ?

– Recevez-vous du monde la journée ?

– Comment souhaitez-vous vous faire appeler par les enfants ?

Ensuite vient la question du tarif (perso, je réserve cette question pour la fin). Notez qu’une assistante maternelle qui vous parle directement en premier tarification, cela peux vous mettre la puce à l’oreille sur le côté « intéressé » plus pour l’argent que pour les enfants…

– Tarif à l’heure + prix du repas + indemnités d’entretien ?
– Acceptez-vous de faire des heures supplémentaires ?

Pour cet entretien, j’ai aussi demandé la mise en place d’un carnet de correspondance afin de connaitre les activités, repas, sieste ou encore s’il manque des couches etc…

Pensez bien à noter toutes vos questions à l’avance, et donnez vous quelques jours de réflexion avant la signature d’un contrat.

 

En vous souhaitant bonne recherche et bonne chance pour trouver la perle rare !

1 commentaire le A la recherche d’une nourrice…

  1. Carine
    4 mai 2015 at 10 h 14 min (4 années )

    Merci pour tous ces conseils…c’est vrai que la recherche d’une nounou rime souvent avec galère malheureusement…

    Répondre

Laisser une réponse